FINANCES MUNICIPALES

Le budget que j’ai proposé au Conseil municipal le 10 avril était le dernier du mandat. Pour la première fois au cours de celui-ci, il a été approuvé à l’unanimité.

En fonctionnement, les recettes bénéficient d’une augmentation de 17,6% : forte progression du résultat d’exploitation reporté de 2018, d’un montant de 208 613,50 € (56 276,46 € en 2017), augmentation de 16,2% des dotations de l’Etat qui passent de 396 990 € à 468 400 €, agréable surprise dont j’ai pris connaissance moins d’une semaine avant le vote du budget.

Pour ce qui concerne les taxes foncières et d’habitation, le gouvernement a décidé de relever les bases d’imposition de 2% ; avec l’augmentation physique de ces bases, le produit de ces taxes, à taux constants, progresse de 19 491 € soit 2,89%. C’est pourquoi j’ai proposé au Conseil municipal de ne pas augmenter les taux communaux qui restent donc inchangés depuis 2017.

Cet accroissement notable de recettes permet de faire face à quelques progressions conjoncturelles des dépenses courantes, mais surtout de dégager un virement à la section d’investissement de 411 604 €, en progression de 171,3% par rapport à 2018 (171 740 €).

Les recettes de la section investissement, outre ce virement de la section de fonctionnement, sont abondées, entre autres, par le Fond de compensation de la TVA pour 140 572 € (61 339 € en 2018). Complétées par une prévision d’emprunt de 200 000 €, elles permettent des dépenses, en plus des restes à réaliser de 2018 :

- de 305 000 € en voirie et viabilisation de nouvelles zones à urbaniser,

- de 135 000 € en bâtiments,

- de 60 000 € en matériel roulant pour les ateliers

- et de 31 000 € pour la modernisation et l’extension de l’éclairage public.

Avec les restes à réaliser, ce sont un peu plus de 1 246 000 € de dépenses réelles d’investissement qui sont programmées pour 2019. Il convient de préciser que ces dépenses permettent de finaliser l’important programme de réhabilitation, de mise en conformité et d’extension de plusieurs bâtiments structurants commencé en 2016, mais aussi de poursuivre les travaux de viabilisation de plusieurs voies nouvelles afin d’ouvrir de nouvelles zones à l’urbanisation primordiales pour le maintien de la démographie et des effectifs scolaires. Ce sont donc des investissements nécessaires préparant l’avenir de notre commune.

Alain BRUNEAU

 

La section de fonctionnement s’équilibre à 1 799 196 €

 

Recettes

Libellé

Vote

Produit des services

72 500

Impôts et taxes

864 412

Dotations et participations

564 303

Autres produits

89 368

Excédent 2018 reporté

208 613

TOTAL

1 799 196

 

Dépenses

Libellé

Vote

Charges à caractère

général

383 700

Charges de personnel

721 551

Autres charges de gestion

190 604

Charges financières

47 000

Provisions pour dépenses imprévues

20 000

Amortissements

24 737

Virement à la section d’investissement

411 604

TOTAL

1 799 196

 

TAUX D’IMPOSITION 2019

Taxe

d’habitation %

Taxe / foncier bâti %

Taxe / foncier non bâti %

14,52

19,65 93,28